Planifier la chambre de Maël aura été toute une aventure! Des heures et des heures de recherches auront été nécessaires, et encore plus d’heures de négociations avec Monsieur!

Pour être honnête, nous nous en allions vers une chambre bien basique, avec un lit à barreaux, un moniteur, une table à langer, et toute le kit. Mes recherches se sont d’abord dirigées vers une réduction des déchets et des items, car nous étions déjà dans une démarche de développement durable/minimalisme. C’est là que j’ai réalisé qu’on nous vend beaucoup (beaucoup) trop d’objets inutiles, en nous disant qu’ils sont absolument nécessaires! C’est là que j’ai décidé que nous n’aurions pas de moniteur, de table à langer, d’une montagne de jouets en plastique, de couches jetables, etc.

De fil en aiguille, j’ai découvert la pédagogie Montessori, et j’ai tout de suite été séduite. Je n’ai même pas eu à trop argumenter pour convaincre Monsieur pour avoir un lit au sol au lieu d’un lit à barreau (et pourtant je m’étais préparé tout plein d’arguments!). C’est vrai qu’on ne pense pas d’instinct au fait que toute notre maison est aménagée à notre échelle (taille adulte), et rien n’est prévu pour l’enfant, même dans sa chambre. Le lit à barreau est prévu pour nous, en hauteur pour qu’on n’ait pas à se baisser trop, avec des barreaux pour que bébé ne puisse pas s’échapper et qu’on puisse vaquer à nos occupations pendant qu’il est “en sécurité”. Même les décorations que l’on expose dans sa chambre sont à notre hauteur! Au final, l’enfant se sent un peu comme nous si nous devions vivre dans un château de géant, on devrait toujours lever la tête pour parler, pour regarder les tableaux, les tables seraient trop hautes, les toilettes aussi, les robinets trop loin pour qu’on puisse les atteindre, et on nous mettrait dans une “cage” pour la nuit, sous prétexte qu’il faut que nous soyons en sécurité… Bref, l’idée d’aménager la chambre de Maël (puis tard le reste de la maison) à sa hauteur m’a tout de suite touchée.

Nous avons donc choisi de mettre un matelas directement au sol pour qu’il puisse en sortir par lui même, Monsieur a construit une petite étagère à sa hauteur pour que ses jouets soient accessibles, et nous lui avons installé une chaise à sa taille pour qu’il puisse y grimper tout seul et lire si bon lui semble. Et pour nous simplifier la vie (et réduire les coûts), nous avons directement créé une chambre d’enfant, et pas une chambre de bébé (qu’il aurait fallu changer dans quelques mois).

La seule chose qui n’est pas à sa hauteur (pour le moment), c’est la tringle de penderie. Nous l’avons installé à notre hauteur pour un accès plus facile pour nous, mais nous la descendrons dès qu’il sera en mesure de choisir lui-même ses habits (quand il marchera).

Côté thème, nous avons choisi un léger thème Nature/Forêt. Nous vivons en Gaspésie au Québec, une région réputée pour ses forêts (et sa mer), alors ce thème s’est présenté à nous de manière évidente. Par contre, nous avons voulu que le thème reste très discret, très simple, avec seulement quelques touches ici et là, et le bois brut qui est bien présent dans la pièce.

Sur ce, je vous laisse avec la vidéo, qui vous montre en détail la chambre de Maël!

Et vous, avez-vous été vers un concept Montessori? Si vous avez des questions ou des recommandations, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires!

Marjorie